Choisissez la plus interessante, pas la plus belle

Posté par Cupidon le 2 janvier 2009

II y a quand même au moins un inconvénient à draguer les plus belles filles du monde. Un jour où l’autre, elles tombent à Gstaadt (vous ne l’avez pas suivie, le dossier MachePro devant être bouclé dans les quarante-huit heures) sur un prince italien changeant de Maserati tous les six mois, aux comptes bancaires domiciliés aux Iles Caïmans et à la villa de Chypre donnant directement sur une crique privée. La concurrence risque d’être rude.

C’est pourquoi il n’est pas inutile de penser aux jeunes filles les plus intéressantes, pas forcément les plus belles. Il y a quand même des dizaines et des dizaines de jeunes personnes extrêmement séduisantes qui traînent autour de vous et que vous ne remarquez pas parce qu’elle n’ont pas mis le T-shirt blanc sur lequel vous fantasmez ou parce que leur coupe de cheveux ne correspond pas à vos rêves (le top-model, au hasard). C’est trop bête !

Une jeune fille intéressante vous sera moins facilement « soulevée » (pardon pour l’expression) car si vous entendez bien, une vraie connivence se sera développée entre vous deux et elle offrira moins de prise aux sollicitations extérieures. De plus, étant en adéquation tous les deux, elle vous sera beaucoup plus utile qu’un super-canon.

Car c’est elle qui vous choisira la cravate tellement adaptée à votre goût que vous ne pourrez plus vous en passer (de la cravate), et non celle qui vous aurait offert la dernière création de chez Hermès parce que c’est une Hermès (et vous auriez été mort de peur de faire une tache à chaque fois que vous l’auriez mise).

Autre point, les jeunes filles intéressantes vous apprécient parce que vous correspondez à leur type de garçon. Vous avez donc beaucoup plus de facilité pou les aborder puisque, de toute façon, elles vous ont déjà trouvé quelque chose. Dès qu’une fille sur laquelle vous n’avez pas encore d’opinion croise votre regard, n’hésitez pas souriez et allez l’aborder avec n’importe quelle phrase du genre « Vous m’avez reconnu ? non ? je croyais… vous me regardiez. Je m’appelle Nicolas ».

Restez bien maître du jeu, car une fille qui vous balance un long regard bien appuyé ne sollicite pas votre attention : elle vous allume et vous risquez d’être bon pour lui servir de proie vivante. Certaines adorent jouer à ce petit jeu pour vider leurs gibiers de toute substance. Ne vous laissez pas prendre dans ces filets-là !

Publié dans Conseils | Pas de Commentaire »

Utilisez ce qui vous tombe sous la main

Posté par Cupidon le 2 janvier 2009

Un appareil photo est certainement le meilleur accessoire que vous devez garder à portée de la main pour draguer dans la rue. Promenez-vous n’importe où et attendez qu’une jolie fille passe à votre portée. Abordez-là tranquillement et racontez-lui que vous voulez prendre une photo de la fontaine ou de l’immeuble d’en face, mais que vous avez besoin d’elle pour rendre la photo plus humaine, plus vivante.

Si vous êtes dans un endroit touristique, faites-vous prendre d’abord (ça la rassurera sur vos bonnes intentions), puis prenez-là à son tour. Le coup de l’appareil photo marche toujours très bien, et il est entendu que vous avez vraiment de la pellicule, car c’est ce qui vous permettra d’avoir une image d’elle déjà, mais surtout ça va vous permettre de la revoir, pour que vous puissiez lui en donner un tirage.

Vous n’avez pas besoin d’un Nikon de grand reporter pour ça, votre appareil photo le plus habituel suffira amplement. Vous pouvez même affiner votre technique en proposant à la jeune fille d’appeler de votre part un ami à vous qui fait des photos et qui cherche exactement son style de personnage pour ses travaux actuels. Débrouillez-vous pour que votre ami fasse la même chose de votre côté. En clair, si vous donnez votre numéro de téléphone à une fille dans la rue, il n’y a pas une chance sur cinquante qu’elle vous appelle. Mais vous verrez que plus d’une fille sur quatre (25% !) va téléphoner à votre ami, alors qu’un parfait inconnu leur a donné les coordonnées de quelqu’un qu’elles n’ont jamais vu ! (C’est bien sûr valable dans l’autre sens quand votre ami travaille pour vous). On peut appeler cela le syndrome de la curiosité féminine.

Si elle écoute un walkman et que par chance vous ayez pensé à prendre le vôtre, tentez de comparer vos goûts. Si ça se trouve, elle écoute sa musique par désœuvrement ou parce qu’elle se sent seule. Si vous tombez pile pour discuter de musique avec elle, elle va lâcher son walkman et vous passerez un très bon moment à discuter de choses intéressantes. Il vous faudra alors prévoir de l’inviter au prochain concert des Stones. Mais attention, n’abordez une jeune fille avec son walkman que si vous communiquez d’abord par le regard. En effet, certaines se protègent de toute « agression » de cette façon et se considèrent dans un tour d’ivoire dès qu’elles ont mis leur casque en place.

Un autre truc très efficace, c’est son chien… ou celui de votre voisine de palier. Les chiens seront votre allié en toute circonstance car ils n’ont peur de rien, pensent à leurs petites affaires et à rester le plus longtemps possible dehors.

Rien de plus facile pour vous que de vous prendre accidentellement les pieds dans sa laisse (ne marchez pas directement sur le chien, elle vous en voudrait), tout en lâchant un commentaire élogieux sur sa race ou sa bonne éducation (qu’est-ce que vous en savez, et d’ailleurs vous avez horreur des Yorkshire, mais c’est la bonne humeur avec laquelle vous allez trébucher qui va la faire rire).

Si c’est vous qui promenez un chien (ce n’est pas très difficile de s’en procurer un pour rendre service à son maître), laissez-le faire : le chien sera enchanté d’être en votre compagnie et en profitera pour faire pleins de bêtises. C’est toujours très amusant de rattraper les bourdes d’un animal dont on est pas vraiment responsable, et il va draguer pour vous en allant flairer les jambes de la demoiselle (par exemple) ou en coupant brutalement sa trajectoire. Intervenez pour l’excuser.

Publié dans Conseils | Pas de Commentaire »

Qui et quand

Posté par Cupidon le 2 janvier 2009

Tout le monde désire améliorer sa technique de drague. Besoins de conseils? Il faut savoir que la drague, ce n’est pas une science exacte. Chaque situation est différente et requiert une approche spécialisée. Puisque chaque action implique un dialogue entre deux êtres, quelques règles sont de mises.

La première, il faut développer son sens de l’observation. Pour draguer efficacement, il faut savoir repérer. Une demoiselle vous plait? Avant de l’aborder, il faut essayer de cerner sa personnalité. Est-ce une femme timide ou extravertie? La façon de s’habiller, de bouger, de sourire, d’interagir permettra d’avoir une bonne idée. Et avec une femme timide, une approche trop directe sera désastreuse. À l’opposé, une femme ouverte réagira positivement à une approche sympathique, même humoristique. La même règle s’applique pour les hommes bien entendu.

Le deuxième grand conseil de drague est le suivant. Il faut choisir le moment exacte pour aborder l’être convoité. Si la personne ne semble pas être disponible, il est inutile d’insister. Une personne pressée ne sera pas ouverte au dialogue. Par contre, si la personne en question vient tout juste de s’installer sur un banc ou une terrasse, il est temps de tenter votre chance.

Le troisième conseil peut paraître très évident, mais il est souvent mis au rancard. Pour obtenir une meilleure chance de réussite, mieux vaut cibler une personne avec qui votre personnalité s’harmonisera. Cherchez les points en commun.

Mais dans tous les cas, il est impératif de rester soi-même. Le bluff ne sera soutenable très longtemps. 

Publié dans Conseils | Pas de Commentaire »

12
 

Vol d'un voilier et persécu... |
La 5ème Batterie du 16ème G... |
Presse et le Temps |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | VISION HUMAINE
| actforchange
| collectif d'enseignants de ...